EN NL
 

Reconnaissance officielle

Le 22 juin 1804 fut édicté un décret gouvernemental stipulant qu’aucune association ne pourrait être fondée sans la permission de l’empereur qui ne l’accorderait qu’après examen de ses statuts. P.J. Triest a essayé d’associer ses Sœurs aux Filles de la charité de St Vincent de Paul à Paris, puisque ces dernières avaient déjà reçu cette autorisation et que leur but était semblable. Sa requête a été déclinée. Il a donc été obligé d’élaborer ses propres constitutions afin d’obtenir l’autorisation nécessaire. En conséquence, les Sœurs de la Charité de Jésus et Marie sont restées une Congrégation autonome avec sa propre Règle, combinant la spiritualité de St Vincent de Paul avec celle de St Bernard de Clairvaux. Les Sœurs avaient pour but de joindre la vie contemplative à l’exercice de la charité. Le 21 mars 1805, elles ont adopté l’habit cistercien : un habit blanc avec un scapulaire et un voile noirs. Tout était dès lors en place pour obtenir, en plus de l’approbation épiscopale, l’approbation gouvernementale pour la fondation.


Dernières nouvelles

Nouvelle équipe régionale Rwanda

La nouvelle équipe régionale : Mali


Pour être tenu au courant de nos activités, svp entrez votre adresses email :